Le spécialiste du sport sans engagement vient de finaliser une levée de fonds d’1 million d’euros ainsi que l’acquisition d’un autre acteur fort du secteur, le français Fieldin, plateforme de réservation multisports en ligne. Récemment lauréate de Scientipôle Initiative, Gymlib est également entrée au Tremplin en mai 2015, un incubateur dédié au sport et à l’innovation créé sous l’impulsion de la Mairie de Paris et de Paris&Co.

Fondée en 2013 par Sebastien BEQUART et Mohamed TAZI et lancée en janvier 2014 à NeuillyLab, Gymlib est une start-up française qui révolutionne la pratique du sport en salle en commercialisant sur internet et mobile des pass de courte durée permettant un accès aux salles de sport sans engagement et aux meilleurs prix. Avec son offre originale, Gymlib donne enfin un accès facile aux infrastructures sportives à tous ceux qui souhaitent payer ce qu’ils consomment. La startup a su séduire de grands groupes du secteur tels que Neoness, Moving, KeepCool ou encore HealthCity mais aussi des salles indépendantes.

« Grâce à cette acquisition, nous allons accroître la satisfaction de nos utilisateurs en proposant plus d’activités et plus de salles proches de chez eux. Notre objectif d’ici fin 2015 s’élève à 1 500 salles partenaires », indique Sébastien Bequart

 De gauche à droite, Mohamed Tazi, Antoine Vallespir et Sébastien Bequart

Grace à sa levée de fonds de 1 million d’euros et le rachat de Fieldin, Gymlib confirme sa position de leader sur un marché en pleine mutation. Cette levée de fonds a été bouclée auprès d’Alyan Group, de la BPI et d’un groupe d’investisseurs privés. En plus de consolider sa position de leadership et d’élargir ses perspectives d’évolutions, ces opérations lui permettent d’étendre de manière significative son réseau pour dépasser les 1000 salles partenaires.